jeudi 4 août 2016

l'orchidée à la fenêtre


L'autre jour je relisais mes textes qui allaient avec les photos de V. O. ; ça me plaisait plutôt avec le recul ; et puis il y a deux jours, j'ai pris cette photo sur la plage de Bocadasse (à côté de Gênes): le contraire du glacé de l'époque, mais quand même les orchidées ont un côté tellement humain, on peut leur faire dire ce que l'on veut.



1 commentaire:

  1. elles prennent le soleil, hument l'air marin, regardent les baigneurs...j'entendais aujourd'hui que ce que ressentent les plantes reste un grand mystère...
    bel été italien

    RépondreSupprimer