dimanche 6 octobre 2013

Ciels

Pour illuminer vos jours de grisailles à venir





3 commentaires:

  1. quelles belles matières, c'est encore mieux qu'en vrai ! matières aussi avec LEVIATHAN : extraordianaire !!!!!!!! (à part le mal de mer parce que ça tangue beaucoup), ça fait longtemps que je n'avais pas vu un film aussi cinématographique. Du coup la forme supplante un peu le propos, mais comme ils disent "c'est une expérience cinématographique" unique. On confond le jour et la nuit, le ciel et l'eau, on traverse la surface avec ce sentiment du coeur qui tombe comme au grand huit, et tout ce rouge et toute cette eau et tous ces oiseaux qui vivent avec l'océan et le chalutier, et tous ces poissons, et ces têtes de poissons, une émotion indescriptible comme quand on est face à de l'art qui bouleverse, mais là, avec une sensation inédite.

    RépondreSupprimer
  2. évidemment on n'a pas demandé aux poissons s'ils étaient d'accord pour faire partie du chef d'oeuvre, mais un hommage leur est rendu : leur nom figure en latin au générique !

    RépondreSupprimer