mercredi 6 août 2014

morceau de texte (2)

    un morceau de rocher émerge du lac sombre, au premier abord une seule couleur enveloppe le paysage : un gris-brun s’enfonçant au plus loin dans la montagne couverte par une voûte de plomb qui pourtant n’écrase pas les reliefs des pics. 
     Tandis que le reflet du sommet forme une courbe inverse à celle que dessine la silhouette montagneuse, le gris-brun s’entache de lueurs bleutées et orangées. Par touches successives les teintes se font sonorités appelant à taire l’agitation des mots. Le précipice se devine, un puits sans fond qui absorbera le rocher solitaire égaré au milieu du lac ? 
      Des ombres l’entachent  peu à peu puis complètement. Elles forment bientôt une barrière entre lui et moi. Il est derrière ou dans un trou noir et je ne peux le suivre, je reste à ma place,  périphérique, celle des comètes vibrantes et minuscules.
Le groupe de touristes s’arrête maintenant devant la photographie, je m’éjecte  de la salle du musée déçue de ne pas savoir ce qu’il est advenu du rocher.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire