jeudi 3 juin 2010

Consigne du 03/06/2010 : les listes

on a admiré les roses suspendues et le reste du jardin d'Ange-Gabrielle
tambien
on a déploré l'absence de Laura et celle de Betty

On s'est installé-e-s dans les fauteuils, sur les mous ou sur les durs, ou sur des chaises, suivant qu'on était ou non souple du bas du dos...

on a pioché des mots dans la boîte ouverte, autant qu'on voulait, des mots, des phrases, des expressions
on en a changé quand ils ne nous plaisaient pas, on les a piqués aux autres quand on les aimait trop
- la phrase du "sexe en avant" de la soirée nomade à Firminy a eu du succès -
on en a fait des listes,
ou bien on les a incorporés dans des phrases qui formaient une liste
ou bien on a fait des listes de "choses" à partir de ces mots
ou bien on a fait une liste de phrases sur le motif d'une phrase piochée
ou bien on a rempli le champ sémentique d'un dit mot et on en a refait des horizons lointains
ou bien on a fait une liste de trucs d'enfance qu'on ressasse, plus quelques expressions de nuit
ou bien on a fait une liste de questions sur un même thème à partir d'une expression qui semblait la moitié d'une phrase déchirée
ou bien on a fait une liste de réponses à une question à peine posée
ou bien on a laissé faire Jeannine qui avait du coeur au ventre et un tablier dessus, plus un personnage à moustaches mangeant de la soupe au chou, le tout non listé mais cela fait bien longtemps que l'on sait que Jeannine est hors piste, vouuf !
l'ail n'est pas réapparu, et c'est tant mieux
personne n'a voulu écrire une liste de choses à faire avant de mourir dans pas longtemps, prétextant superstitions et blocages

au bout d'un moment, on s'est tous retrouvés autour de la longue table à piocher des panais non panés mais façon chips, des olives dénoyautées et des radis avec fromage blanc + estragon, très bons.

il est apparu que GranPierre était venu visiter à la brise de, et qu'il avait pensé mettre un commentaire, mais il a du y avoir de la déperdition en route, car je ne vois aucune empreinte..

1 commentaire:

  1. Je suis bien désolée de n'avoir pu être parmi vous, et ravie que vous ayez travaillé comme des fous! J'essaierai de combler le retard....

    RépondreSupprimer