lundi 1 février 2016

Aujourd'hui moment lumineux ...


... de cette fin de matinée : Dimanche matin totalement silencieux et paisible sous un ciel gris tendre très lumineux, doux moment entre-deux avant l'arrivée de Josette, fin de vacances sans agitation malgré le retour imminent. Onze heures, heure de rien, vide comme tous ces instants si simples que je me demande pourquoi je ne peux les quitter. Peut-être est-ce l'air du bonheur que j'y respire, celui si tenu qu'il se volatilise dès que j'essaie d'en parler ? Fond de musique du film « In the mood for love » pour ajouter de la douceur à la tendresse et nous assises au salon : Jacqueline lisant, moi écrivant, bonheur tendre à se bercer sans fin. Puis, le rire en gouttelettes cascadantes de Josette la précède. Je demeure seulement capable de capter la douceur de vivre avant qu'elle ne s'enfuie. »

2 commentaires:

  1. ah, magnifique ! ton texte me fait penser... hier je suis allée au Mélies voir "les délices de Tokyo", tu y retrouveras, je pense, ce goût de l'instant, des autres, toutes ces choses et petits riens que l'on ne peut énoncer ou mettre en discours, juste des touches de couleurs, des mots, des sensations, en apparence futiles et pourtant indispensables au sens de la vie

    RépondreSupprimer
  2. J'ai bien l'intention d'y aller dimanche et je suis ravie que tu aies pensé au Japon parce que sur le moment, j'y pensais aussi (d'autant plus que j'avais lu le petit texte de "Oui mes moi" juste avant)

    RépondreSupprimer