mardi 16 février 2016

Consigne du 13 février "végétal"

Mai 2012 mine de plomb et encre



Nous avons visité aujourd'hui l'expo de Fred Deux à la galerie Alain Margaron. j'ai été happée par ces filaments, racines, dendrites qui courent et se développent sur la feuille. Des réseaux de cils vibratiles, des ramifications de lierre, algues, branches rampent, avancent. Tout ce végétal s'amplifie et progresse comme les signes de l'écriture sur la page, comme les mots qui ressassent l'horreur. Des nervures se faufilent, deviennent momies, fourmis, corps, sexes, des cellules explosent avec ou sans couleurs, le sang coule, des tendons durcissent, des alvéoles éclatent en de multiples spores qui se démultiplient en fines textures ocellées.











Je vous recommande aussi le superbe musée/appartement/atelier de Gustave Moreau et sa peinture fantastique

1 commentaire: