jeudi 12 juillet 2012


je veux sauver la chenille chevelue, restée au creux du sac ; elle pointe son nez chez l’as de pic de la congélation ; l’hôtesse de caisse, gentille, aimerait l’aider... «où ? ah non pas dans la poubelle !» le caniveau finalement, délicatement (c’est son idée)  sur le trottoir volte-face vers la belle rebelle déjà en route pour la grande traversée...


5 commentaires:

  1. bÖOOO texte mais je vais peut-être de passer un insecticide bio pour ta maison? si si... araignée, chenille chevillée au sac de course...

    RépondreSupprimer
  2. bÖOOO texte mais je vais peut-être te passer un insecticidedede bio ? si si... araignée, chenille chevillée au sac de course... prochaines mouches, mouche sur le haut de la bouche, prochaines libellules libellées "je veux sauver...", prochains doryphores????

    RépondreSupprimer
  3. tu ne va pas me croire mais ce soir nous avons sauvé un bébé merle en panique sur mon toit-terrasse...

    RépondreSupprimer
  4. il y a les fables de.... comment il s'appelle déjà?
    et il y a " bestioles en péril"de natô.
    Espèrons qu'il y en ait d'autres!

    RépondreSupprimer
  5. dans l'urbestiaire: le zoo miniature de Natö

    RépondreSupprimer