jeudi 5 mai 2016

Paix



« Aujourd'hui je pourrais tout aussi bien finir ma vie ici dans ce petit village calme où apparemment rien ne se passe, rien si ce n'est le plus important « bien vivre ». Plus les jours s'écoulent, plus l'intensité du silence, la beauté des paysages révélée par la lumière du ciel tout au long des différentes heures du jour, la lumière de ce printemps s'immiscent en moi et colorent mes jours et mes nuits. Marcher, respirer, admirer en silence les changements constants de couleurs des champs, vallons, cols, chaînes montagneuses, suffit à combler la journée et mon âme. Nul besoin d'écrans, à peine de musique, quelques pages de lecture avant de m'endormir. Oui, je devrais tout aussi bien ... »







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire