vendredi 14 mai 2010



3 : bol, 30X30cm, technique mixte sur toile


le bol bleu fume des nuages ;

voir la mer,

dans une boule,

de cristal,

ou en céladon,

l’azur,

la demi-lune,

une moitié de globe de terre,

pleine de mer ;

sur son pied étroit,

presque invisible,

il se prépare à la bascule,

à la tranquille oscillation,

il se balance,

tel le culbuto,

pour rouler, rouler, rouler...

plus tard, se dévoile une trame,

de gaze gracile,

une délicate compresse,

qui relie le bol bleu à son fond rouge ;

entre ses fils,

la peinture turquoise crée des motifs,

au point de croix,

la colle scintille,

minuscules perles transparentes,

et puis,

derrière ce canevas,

le fond rouge réapparait.



accrochage,

on pouvait entendre les mots de l’artiste au travail,

des répliques comme...



-j’ai amené des trucs, j’ai 36 petits paquets

-va falloir équilibrer tout ça, et puis j’ai 6 mobiles

mobiles : (adj. et n. m.) qui se meut ; qui peut-être déplacé ; composition artistique faite de plaques légères agencées sur des tiges articulées et mises en mouvement par le vent ou un moteur

-peut-être que sur ce mur ça va être un peu paumé tout ça

mur : (n. m.) ouvrage de maçonnerie servant à soutenir un plancher, ou une charpente, à cloisonner un espace ; proverbe : les murs ont des oreilles ; fig. le mur du son

-j’aimerais que ce groupe fonctionne ensemble

-oh non, non !

-est-ce qu’elle est pas trop haute celle-ci ?

parce que vu d’ici par rapport à là...

-ça me plait bien, cet accrochage me plait bien

accrochage : (n. m.) action d’accrocher ; accrocher : (v.) suspendre à un crochet



vernissage,

je surprends d’autres mots parmi les bribes de conversation,

des questions...



-j’adore ses rouges ! je sais pas quel rouge elle utilise ?

rouge : (adj. adv. et n.) de la couleur du sang, du coquelicot, du métal porté à incandescence

-vous avez plus le tableau «les mots» ?

tableau : (n. m.) ouvrage de peinture exécuté sur un panneau de bois, sur un morceau de toile tendu sur un châssis... de table

-c’est-elle qui a fait la peinture au dessus de ton canapé ?

-si on regardait ce qui est accroché sur les murs ?

-c’est étonnant, ça a évolué, c’est surprenant... le bol avec un morceau de tissu à l’intérieur, c’est ça qui surprend

bol : (n. m.) récipient hémisphérique, destiné à contenir des liquides ; fig. prendre un bol d’air, pop. avoir du bol, de la chance

-ça a un côté très japonisant

-il en faut un autre avec celui qu’on a déjà...



24 : «karesansui», 30X30cm, acrylique sur toile plissée


un ciel en toile de jute,

lourd,

tendu,

descend bas sur l’horizon du tableau,

contre l’étendue de tissu beige,

la toile à peindre,

encore vierge ;

de profonds plis horizontaux barrent sa surface,

collines ,

vallons,

vallées,

plis du paysage,

champ de dunes ;

et là,

dedans,

3 formes rouges,

presque pourpre,

émergent d’entre les plis,

comme des notes de musique sur la portée ;

étranges silhouettes au coeur du paysage,

folles architectures plantées en plein désert,

3 petites pommes pour blanche-neige ;

entre les plis de la toile,

chantent 3 petits bols.



exposition,

fin de journée,

à la galerie,

de petites bougies oscillantes m’accueillent,

je pousse la porte,

embrasse l’artiste,

nous buvons du thé au jasmin...



18 : bol, 50X50cm, technique mixte sur toile


le bol rouge poudré,

sur son pied surpiqué,

accueille dans sa corolle,

un rectangle de papier japon blanc,

composé de fragments cousus ;

le bol rouge,

adossé à son fond,

en laque noire sur le premier tiers,

sombre surface sur lequel s’empilent d’autres tout petits bols,

dorés,

au trait,

tamponnés,

en strates verticales,

de bas en haut,

fragile équilibre ;

des motifs de bol,

avant retour au grand bol ;

juste derrière lui,

un fond différent,

rouge pavot,

et la matière en fusion,

des micro-bulles d’eau dans la peinture,

mouvements circulaires du pinceau,

enfin,

une fine barre noire à l’horizontale,

en bas du tableau,

au grand bol rouge

tient lieu de reposoir.




«autour du thé»,

une exposition de christine bonal,

en janvier 2010.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire