dimanche 24 octobre 2010

«enquêtes» de guillevic









enquête n°1 :


est-ce que la lumière vous a fait mal ?

est-ce que parfois la lumière vous emporte ?

est-ce que c’est toujours la même lumière ?

avez-vous une fleur que vous préférez ?

la fleur le sait-elle ?

d’après vous comment l’aura-t-elle appris ?

la force de qui, la force de quoi, rêvez-vous d’avoir ?

et c’est pour quoi faire ?



enquête n°4 :


est-ce que le futur est pour vous présent ?

est-il un plafond auquel vous cognez ?

est-il autre chose, est-il familier ?

s’il prend trop de place où vous mettez-vous ?

avez-vous été l’herbe que l’on foule ?

savez-vous pourquoi l’on passait par là ?



enquête n°6 :


quand vous avez choisi d’être telle couleur, que faites-vous des autres ?



enquête n°7 :


si vous étiez le géranium en pot sur la fenêtre, voudriez-vous avoir plus de fleurs, plus de feuilles ?



enquête n°8 :


quand vous êtes la nuit qui saisit les campagnes, que vous promettez-vous qui vous étonnerait ?



enquête n° 9 :


quand vous voyez le ciel regarder nos journées, n’avez-vous pas pensé qu’il aurait mieux à faire ?



enquête n° 10 :


est-ce le soleil vous quitte sans regret ?

s’en est-il expliqué ?



enquête n° 11 :


si il y avait un dieu et qu’il n’existerait que la nuit, pas le jour, voudriez-vous dormir dans le monde avec dieu ?

dans le monde sans dieu ?

même question pour le réveil





tout a l'heure j'écoutais guillevic lire ses "enquêtes",

quelle merveilleuse découverte !

envie de la partager avec vous



5 commentaires:

  1. un jour que nous nous promenions dans le village de Guillevic, ns avons emprunté un chemin qui portait son nom. De grosses pierres le jalonnaient, sur chacune quelques vers gravés,sur l'une :


    La feuille,
    Amie du silence,


    Laisse le vent
    Parler pour elle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le chemin qui mène à l'endroit même où, à sa demande, ont été dispersées ses cendres.

      Supprimer
  2. avant de naître, où était ta cachette Natö?
    merci pour ces belles enquêtes.

    RépondreSupprimer
  3. Je cherchais ce texte et le trouve en vos pages. Merci beaucoup.

    RépondreSupprimer
  4. j'ai eu la joie d'entendre ces enquêtes de Guillevic un jour à la radio (sur france-culture) ; émerveillée j'ai pu les retranscrire grâce à la ré-écoute ; j'ai cherché ensuite sans succès si elles avaient été publiées et dans quel ouvrage ?

    RépondreSupprimer