mercredi 13 octobre 2010

QUESTIONS QU'IL ME RESTE A POSER!

Par quel hasard étrange suis- je sur la Terre?
S'il y a une Vie après la Mort aurais-je le droit d'embrasser puis de questionner celle et ceux qui m'ont laissée seule à me débrouiller sur la-dite Terre?
Pourquoi suis-je mauvaise en calcul alors que l'un d'eux par calcul malin est allé se loger dans mon rein gauche?
Et si mon nez ressemblait à celui de Cléopâtre, le considèrerais-je enfin comme acceptable?
Peut-on dormir nu au risque de se retrouver en délicate posture s'il y a explosion dans son appartement?
Comment atteindre l'aube quand la nuit est si longue et le corps sans sommeil?
Pourquoi atteindre l'aube?
C'est quoi être attentif au tic-tac de l'horloge?
Pourquoi les nuages pleuvent des larmes de pluie alors qu'il pleut des nuages de larmes chaque année à la Toussaint et même par beau temps?
Pourquoi les chrysanthèmes et les bruyères me rendent triste et sans attendre la Toussaint?
Y a-t-il du café dans la tasse de ceux qui le cultivent?
Faut-il grincer des dents au risque de payer des frais de prothésiste qui ne seront pas totalement remboursés à la lecture des taxes d'habitation, taxes foncières, taxes sur les retraites, taxes sur la Vie, taxes sur la Mort ajoutée?
Les Légions d' honneur sont-elles accrochées par des épingles de sûreté?
Et les épingles de sûreté sont-elles légion à recevoir des Honneurs?
Y a-t-il du cacao dans la tasse de ceux qui récoltent les fèves?
Et si demain était enfin meilleur qu'hier?
Pourquoi s'abstenir de rire devant le catafalque du Général Bigeard qui passe sous mes fenêtres accompagné des trompettes de la renommée?
Pourquoi toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire quand les mensonges sont difficiles à taire?
Y a-t-il un espoir d'entendre un jour les cloches sonner le glas des conneries présidentielles?
Et si les présidentiables n'étaient plus des prétendants au Trône?

1 commentaire: