jeudi 24 septembre 2009

Ecrire


" Travailler la langue de sorte qu'elle soit aussi le support de ce qu'elle a à dire. Chercher le rythme qui reflète les mouvements intérieurs, le tout premier lieu. S'entourer de phrases comme on est entouré de murs,d'un sol, d'un plafond, se laisser encercler par la répétition d'un mot, puis d'un autre, bleu et blanc, les mots tournent autour de moi pour former mon lieu, je répète "ici" et "là", je demande aux mots de délimiter une sensation, la rendre visible, cette sensation qui erre dans la pièce jusqu'à ce qu'elle vienne se poser dans le texte. Faire du livre un espace où quelque chose se tient. Attirer le lecteur à l'intérieur, dans ce rectangle ouvert.
Monter des murs de mots, et de ponts.
Ouvrir grâce à eux les portes fermées à clé"

Lise Beninca "Balayer, fermer, partir"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire