mercredi 30 septembre 2009

Un jour, "spéciale dédicace à Michelangelo"

"Un jour, il m’a promené dans sa brouette. Un jour, il m’a appris à pincer un petit plomb avec les dents sur un fil de pêche. Un jour, il m’a giflé parce que je m’approchais trop près d’un nœud grouillant de vipéreaux. Un jour, il m’a offert un stylo-plume en forme de Concorde. Un jour, il m’a remis la coupe de vainqueur du tournoi de ping-pong. Un jour, il a fait disparaître un couteau sous mes yeux. Un jour, il s’est emporté contre moi parce que je ne voulais plus de Dieu. Un jour, il a créé le prix littéraire Briance-Le Vigen dont je fus dès lors chaque année sans concurrence le lauréat glorieux. C’était mon grand-père et depuis hier mon existence n’est plus dans la sienne enclose." 
Eric Chevillard, 30 septembre 2009 - pour celles et ceux qui n'auraient pas encore cliqué sur le lien-

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire