vendredi 25 mars 2016

Turlurette


« Aujourd'hui un air en tête qui ne me quitte pas, dansant la gigue, tournant et retournant inlassablement en ritournelle du soir au matin, quelque chose qui s'enroule et dont je ne peux sortir. Ou d'autres jours un air de malheur tournant en boucle dès le lever, jouant sa rengaine de pipeau et agissant comme un appât pour mieux m'attirer dans l'ornière, quelque chose d'irrémédiable comme une condamnation. Dans les deux cas, l'étrange sensation de ne plus être ce que je croyais être : D'où vient ce décalage ? Qui remonte ce ressort ? Que sont ces entrelacements intérieurs involontaires et incontrôlés ? Un marionnettiste s'est-il emparé de mon corps et de mon esprit pour me faire chanter et ressentir à sa guise ? Ne suis-je qu'un jouet chantant, dansant, virevoltant ou un corps pesant, sachant d'avance que la journée ne m'appartiendra pas ? Qu'est-ce qui, de mon passé remonte et m'interpelle ? »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire