jeudi 17 mars 2016

troubles dans le genre

Elle ouvre la fenêtre donnant sur la cour,
mais son geste s'arrête
sa main, suspendue dans la poussière du lever du soleil, est
épaisse
ses doigts, gonflés durant la nuit
elle les observe de plus près
pressent une conversion involontaire
soulève sa manche et des poils bruns apparaissent sur un poignet osseux, sur une peau rêche
Elle fonce dans la salle de bain
la glace reflète un visage inconnu bien que familier
une barbe courte pigmente le menton, les joues

Elle se souvient que, bien sûr, elle s'était déjà demandée quelle personne serait-elle si elle était née garçon
elle ressemblerait à sa mère, sans doute
les jeunes hommes ne semblent pas ressentir l'impérative nécessité de se distinguer du ventre maternel, est-ce vrai?
aurait-elle participé à des bagarres de cour d'école? choisit de faire un sport collectif?

être dans une école de garçons
être un garçonnet serein ou nerveux
être dans des groupes de pairs, emprunter ou s'échanger des masques de virilité
être père

comment dire "je"?
comment s'accorder avec un unique "é"?
comment faire partie d'un genre universellement admis ?


Les troubles le fatiguent et malgré l'agitation
il s'allonge sur un lit, en pleine journée
les rêves soufflent
le sommeil emprisonne


Il ouvre la fenêtre donnant sur le jardin,
mais son geste s'arrête
sa main, suspendue dans la poussière du coucher de soleil, est




1 commentaire:

  1. dans le genre trouble, dans le genre troubléE. un mystère jamais éclairci, une guerre des nerfs de la guerre. l'important c'est la main - quelle personne serait-elle ?? de quel genre est la main ? Saturation des sens de ton texte.

    RépondreSupprimer