lundi 17 août 2009

Précipice

"J'allais m'asseoir à la table du petit déjeuner déjà mise avec soin, et m'abîmai dans la contemplation du brouillard au-dehors. Du brouillard je revenais à la table, puis repartais dans le brouillard. Sur ma table, l'argenterie luisait rêveusement de la lumière épuisée des étoiles au matin. La dentelle par-dessus était jaune, presque comme le brouillard, mais d'un jaune bien plus tranché. -Presque aussi tranchant que l'est ma femme, - pensais-je tout haut, et avec une telle vigueur, qu'une folle envie de rire m'envahit. Mais les fleurs qui somnolaient sur ma table ne l'auraient pas bien pris du tout."

Milan Füst

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire