mercredi 21 octobre 2009

Prés, collines, clairières....

Dans sa "Petite collection de paysages", Pierre Gilloire raconte:
- les prés
- les collines
- les clairières
- les plages
- les cascades
- les côtes rocheuses
- les sommets
A vous de vous réapproprier l'un de ces paysages et de le raconter à votre convenance: impressions, souvenir personnel, description, regard esthétique ou émotionnel, travail purement topographique...

"Le paysage soudain, s'éclaircit. Inattendue, discrète, une clairière apparaît. Dans une trouée de la canopée, le soleil jusqu'alors tamisé, éclaire un espace dégagé. Le promeneur s'arrête, il observe, il attend. Il sait que le silence est son allié. En ce lieu tout est enchanteur du moins en apparence: tapis de mousse, primevères, filet d'eau bordé de trolles et de menthe sauvage... Ici, tout peut arriver...Pourquoi ne pas rêver...Les sous-bois intriguent, l'odeur âcre des ciels tourbeux ensorcelle. Se retrouver, seul, au milieu des fougères comme au début du quaternaire fait perdre ses repères... La clairière est magique...c'est un théâtre. La qualité du décor et le microclimat créent un biotope parfaitement adaptés aux apparitions mythiques..."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire