mardi 1 février 2011

Last but not least : patte à trac

Du pigeon ne reste qu’une patte
Vaisselle des petits jours
Myosotis d’Arcopal
De l’immaculée tâche de neige, que quelques conceptions
………………………………………………………….De traces
envoyées du ciel et qui s’arrêtent ………………………………
………………………au milieu de nulle part.................................
Des détails,
des morceaux,
des lambeaux,
Des univers marins qui ont perdu leur eau
Des univers célestes qui ont perdu leur bas

ooooooo
 
La lune a fait son plein, une fois deux fois trois fois
La guerre qui ne fait pas la difficile a ravagé quelques portions de paysage
Une blessée, une absente, quelques égratignées,
Le joli manège pourtant continue de tourner
Sous la brise tour à tour tourmentée et légère les mots s’alignent
Comme des petits paquets  ||||||||||||||IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII||||||||||||||

Dont chacun guette à son écran, l’apparition

^-^-^-^-^-^ Et pourtant ^-^-^-^-^-^-
Quel calme lumineux ce soir, quelle accalmie, quelle douceur, quel silence ronronnant 

Chacun dans sa lumière, dans ses couvertures, dans ses peluches, à l’ombre du cerf blanc
Protection des matières,
Concentration extrême
Seul le chat Totoro explore tous les continents de nos sacs et me donne son regard pour m’y noyer

Le fantôme de la photographe, à intervalles réguliers
Nous a délivré ses clichés singuliers
Ses natures empaillées, ses espaces en suspens
Ses glaçures roses
De la glace, beaucoup de glace, comme du sucre sur un gâteau anglais

Et nous tous nageant, barbotant, marmonnant dans ses pièces intranquilles, glacées,
Glacées à l’air des musées des solitudes
Nous débattant dans ces images comme la photographe se débattra dans nos mots
Mais toujours essayant –toujours- de remonter à l’air libre
Des images ou des mots lequel aura le dernier ?

3 commentaires:

  1. Entre écriture et anagramme, tu nous a cuisiné de bien délicieux pieds paquets.Ce soir tout gèle, les mots mêmes,se transforment en stalactites dans lesquels se reflètent les images à l'envers.

    RépondreSupprimer
  2. Je viens de relire à voix haute avec JF ton superbe texte
    "Quelle accalmie" avec 2 ailes, ma belle ...

    RépondreSupprimer
  3. c'est le "a" débutant qui coupe la deuxième aile

    RépondreSupprimer