mardi 15 février 2011

Comment faire disparaître la terre ? 840 PIRE pp 177-178

"Quand les élus ou les familles ont un problème, ils réfléchissent, réfléchissent, puis finissent par imaginer une solution intitulée " la Famille". Les tragédies grecques ont démontré que le choeur familial, tandis qu'il chante et scande le rythme avec ses pieds, produit une espèce de lamentation paralysante qui entrave les gens, même les plus vaillants, au lieu de les aider, et absorbe une part énorme de leur énergie qu'ils utiliseraient plus utilement ailleurs : hypothèse confirmée par de nombreux chercheurs en sciences sociales. Mais il n'y a rien à faire, nous revenons constamment  à nos parents et à nos enfants, c'est une drogue, un trou vers lequel penche de tous les côtés un parquet glissant. Les mieux conseillés perdent parfois l'équilibre et se mettent soudain à déraper dans un seul sens, les bras moulinant l'air à toute allure pour rétablir leur stabilité, mais ils n'y réussissent pas car le parquet familial est diaboliquement ciré."
Pireyre Emmanuelle  - Comment faire disparaître la terre ? Seuil, 2006 - coll. Fiction & Cie.

3 commentaires:

  1. pendant que tu mettais cet extrait moi je retouchais mon texte ci-dessus. alors t'as donné une idée à me mère pour trouver une utilité à ses chiffons ...
    sympa de jouer au ping pong avec toi sur le blog! mais s'il te plait fais moi pas la tête au carré comme la dernière fois, prête moi plutôt le bouquin de cette brave fille!

    RépondreSupprimer
  2. j'y compte bien ! et d'ailleurs j'ai aussi des parquets à cirer

    RépondreSupprimer
  3. C'est bien là que tout commence, le meilleur comme le pire!!!

    RépondreSupprimer