vendredi 20 mai 2011

Une touche à la fois

J'étais en train de faire du vélo à gauche et du camping à droite et j'attendais que l'amour vienne.
- Bonjour dis-je, êtes-vous des chasseurs français ? 
- Faites excuse Mademoiselle mais nous, nous sommes des pêcheurs à la ligne français.
- Oh pardon ! dis-je je n'y connais rien c'est vrai que vous n'avez pas de casquette ; mais ça ne fait rien vous êtes drôlement bien gaulés, surtout vous, le 125 , dommage que je n'aime pas les moustaches, et vous le 435, je vois que vous êtes plutôt latex, ça intéresserait sûrement ma copine Bé, ne bougez pas, je vais lui dire de venir voir l'expo, au MAI y a un accès handicapé. Je vous préviens, parfois elle n'est pas commode. -
- D'accord, de toutes façons les pêcheurs ça aime bien attendre que ça morde

1 commentaire:

  1. pourquoi tu as caché le visage d'une amie alors que B.euh... euh... Je... euh... non N... euh...J.... AG...L...L.ette... euh...bon on t'a reconnue, tu étais bien sur le vélo ???

    RépondreSupprimer