jeudi 23 juin 2011

a la brise de

A la Brise de,

Ouragan Alizé je ne sais,
Je vais dormir cet été,
Peut-être comme la cigale chanter.
A l'automne je pense,
Que je pourrais
A nouveau t'écouter,
J'aurais rempli mes greniers
de blé et de vitalité,
Brise laisse moi  t'oublier.

Jeannine de Dallas

4 commentaires:

  1. quel belle espérance. Bravo. j'aimerai la chanter avec toi, donne donc l'air... un air réunionnais, jamaïcain, javanais, stéphanais, baulieusais, gabrielaisangelais, nathaliais,solangeais, bernadelinettais, michèlais, canouaistoutdouxpourl'instantetbeaucoupsouspeuq'onpensebeaucoupàlouI, beatais, bipais bipais, grandpierais, linais, et beaucoup jeaninais.

    RépondreSupprimer
  2. Hé bien, c'est plutôt bien à vous deux comme début de chanson d'été,qui se met à la musique ?
    Et puis, on ferait un spectacle ...non, c'est mauvais comme humour

    RépondreSupprimer
  3. Je rappelle à tous que Jeannine de Dallas publie avec mon mot de passe : on arrangera ça en septembre, lorsqu'elle aura rempli son grenier.
    Jeannine, merci de signer tes messages lorsque tu écris, pour qu'il n'y ait pas de confusion. M, P

    RépondreSupprimer
  4. ah ben ouiche, moi j'avais confusé! d'où mon commentaire sur mémoi dont je pensais que M,P avait pris congé de ménous.
    donc pour jeannine attendons le vide grenier de septembre.

    RépondreSupprimer