mercredi 13 janvier 2010

Lettres

A nouvelle année, nouveau cycle de consignes. Béatrice nous entraîne dans la correspondance, les lettres ...
Pas simple tout çà! Alors elle nous offre des lettres fabuleuses de Rosa Luxembourg écrites en 1917, alors qu'elle est emprisonnée. A méditer avant de commencer à écrire!

"Ma petite Sonioucha,
Votre chère lettre est arrivée juste au bon moment hier,pour le premier mai. Elle,et le soleil qui brille depuis deux jours ont fait tant de bien à mon âme blessée. Ces derniers jours, mon coeur avait si mal, mais maintenant, c'est déjà mieux. Si seulement le soleil pouvait rester encore un peu! En ce moment je suis dehors presque toute la journée, je flâne au milieu des buissons, j'examine chaque recoin de mon petit jardin et je trouve toutes sortes de trésors. Ecoutez çà: hier, le 1er mai, j'ai rencontré - devinez qui?- un papillon Citron tout neuf, étincelant! Il m'a rendue si heureuse que mon coeur tout entier a bondi. Il est venu se poser sur ma manche - je porte un gilet mauve, c'est surement la couleur qui l'a attiré - , puis il a batifolé en s'élevant dans les airs et s'est envolé par-dessus le mur...."


Et la consigne tombe: 
Vous êtes vous, ou un autre. Vous êtes en retrait du monde, volontairement ou non, ou simplement empêché de quelque chose.
Votre vie est temporairement isolée des autres mais vous restez en contact avec eux.
Ils sont dans la vie concrète, vous non....ou peut-être que si.
Vous écrivez à l'un d'entre eux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire