vendredi 15 janvier 2010

prise au piège

"Les jeux de l'amour et de l'écriture" l'article du Monde des livres du vendredi 15 janvier. Cliquez sur le lien 
l'annonce  de la venue d'E. Pagano à la Médiathèque de Tarentaize : voir "le trimestriel de la médiathèque" de Saint-Etienne

Samedi 20 mars 14h30 Médiathèque de Tarentaize (Salle Robert Mazoyer)

Emmanuelle Pagano : L'absence d'oiseau d'eau - POL - 2010.Après des études en esthétique du cinéma, et une thèse inachevée consacrée au cinéma « cicatriciel » (un sujet qui dominera cependant sa création littéraire), Emmanuelle Pagano se consacre pleinement à l’écriture. Elle publie Le tiroir à cheveux en 2005 et Les adolescents troglodytes en 2007, deux romans centrés sur l’enfance qui reçoivent un accueil enthousiaste du public et de la critique. En 2008 son cinquième roman, Les mains gamines, publié aux éditions POL obtient le prix Wepler. L’absence d’oiseau d’eau, sa dernière parution est l’occasion pour nous de l’accueillir. « Ce roman était à l’origine un échange de lettres avec un autre écrivain. Nous nous l’étions représenté comme une oeuvre de fiction que nous construisions chaque jour, à deux, et dans laquelle nous inventions que nous nous aimions. Nous ne savions pas jusqu’où le pouvoir du roman nous amènerait. Nous ne connaissions pas la fin de l’histoire. Il est sorti de ma vie brutalement, abandonnant ce texte en cours d’écriture. En partant, il a repris ses lettres. Il y a donc des vides, des ellipses dans ce roman, dans lesquels il faut imaginer ces lettres, qu’il publiera peut-être un jour, une autre fois, ailleurs, séparément ».


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire