samedi 29 septembre 2012

Fin de l'atelier "itinéraires en chantier"

"S'arracher du pathos, des gravats. Ignorer les commentaires défaitistes, fatalistes. Déblayer. Embrayer sur quelque chose de neuf, d'envolé."

Fukushima - Récit d'un désastre.  Michael Ferrier - Gallimard.

Avec cette phrase, je clos mon  itinéraire en chantier.

2 commentaires:

  1. Du neuf ! du neuf ! Embrayons ! Et que celles/ceux qui n'ont pas terminé puissent le faire aussi

    RépondreSupprimer