jeudi 3 décembre 2015

réveil

Entre les persiennes des songes, le souffle du matin murmure des mots azurés
    l'encre de chine reprend son vol
    les voix des défunts s'apaisent et des tâches étoilées recouvrent leurs linceuls

Le mouvement du monde repousse le décor
   redresse les corps à l'envers

Entre les murs du musée : bataille des rêves en stock et des lendemains désenchantés
   un jour, le renoncement de l'hiver sursautera à nos oreilles
   tout sera oublié



2 commentaires:

  1. bataille de mots entre rêve et rêve, songes et vie rêvée. tâches étoilées, d'où viennent-elles ?

    RépondreSupprimer
  2. ce sont les lueurs du jour qui viennent doucement percer les paupières, sans réveiller brusquement;
    le renoncement de l'hiver sursaute à nos oreilles: c'est le réveil-matin qui sonne, là encore sans réveiller brusquement car on est déjà passé dans le semi-réveil.
    Et puis tout est oublié car on voudrait se souvenir des rêves mais souvent : plash ! mémoire blanche...

    RépondreSupprimer