vendredi 18 décembre 2015

une autre manière d'entrer dans la danse

sortir des eaux  du lac
faire un Cygne
en direction des jetés du port
sable chaud, à Petipa marcher sur les pointes
s'allonger sur le sol
simplement
oublier les pirouettes, les arabesques et les poses de plage
s'écarter des codes du langage
retrouver la voix du nouveau-né
Babilé
fermer les yeux et
arrêter le petit manège
mariner, (dé)bauscher, et même bejarter
sentir le fouetté de la brise
sur le corps déplié
assembler les pensées
échapper aux idées noires
accueillir la glissade des nuages qui cachent les étoiles
réinventer le jeu des petits rats entre (les) chats
regarder du côté du bois dormant et
donner sa chance à l'adage des sens.


1 commentaire:

  1. Oui, c'est bien une autre manière, sans les autres, sans donner la main et en dansant avec la nature, se laissant porter par l'eau, l'air, les nuages, la brise. C'est un rythme apaisant

    RépondreSupprimer