jeudi 6 janvier 2011

au secret








les écureuils


qui m’auront divulgué

à peu près

tout ce que je sais


quelques miettes

au bout de leur queue


les reines

vraiment courroucées


les questions

que tu adresses

au grand espace obscur


et qui ne servent pas

à grand-chose


puisque jour après jour

tu as de plus en plus

la sensation

que les réponses sont ailleurs


ou du reste n’existent pas



(40)




l’odeur d’éros


bien sûr


l’esprit


capable

de revêtir dans l’eau

un corps si singulier


et cet attrait

pourtant

pour un étrange sentiment

d’indifférence


ou bien d’absence

absolument phosphorescent



(44)



pour prolonger notre soirée lecture,

deux nouveaux morceaux de franck andré jamme,

extraits de "au secret"





3 commentaires:

  1. J'aime beaucoup ces deux morceaux et leur fin cet "étrange sentiment .... d'absence absolument phosphorescent"

    RépondreSupprimer
  2. oui, régale-nous encore de ces chiffres magiques, 12, 36, et puis, nous irons tous acheter ce livre et dirons à ton employeur combien tu es une bonne opératrice !

    RépondreSupprimer
  3. N'oublions pas : Créer, c'est résister. Résister, c'est créer" (Stéphane Hessel, indignez-vous), j'aimerais aussi écrire, mais vous l'aurez pensé sans cette graphie inutile : écrire, c'est..."

    RépondreSupprimer