jeudi 6 janvier 2011

et NERF VENT

On passe facilement de la fenêtre de la brise à Chevillard, et de celle de l'ombre à la brise et à chevillard mais on reste bloqué chez lui sans possibilité de s'échapper autrement qu'en verrouillant la porte. Pourtant un petit courant d'air jardinier lui ferait du bien, à lui aussi parfois.

2 commentaires:

  1. Et évidemment, Google qui ne veut que notre bien, nous propose des devis de fenêtre, ce qui en fait serait une bonne idée vues les fuites des miennes;
    vous le dites, si vous trouvez que je parle toute seule !

    RépondreSupprimer
  2. tout va bien Marie, Pierre. Dis-moi tu n'es pas en ce moment assise devant ta fenêtre, tricotant, et parlant à haute voix en commentant les voisins et voisines passant dans la rue ? Non. Bon, alors tu ne parles pas toute seule, je te l'assure : Tutto va bene allora, ou quelque chose comme ça. Chante-nous en italien encore, encore, et non en chevillien.

    RépondreSupprimer