vendredi 1 juillet 2011

chute d'anniversaire (en rose)




les fleurs de cerisiers

sont tombées

roses

«rose rose est amoureuse»

sous la pluie chaude

comme des nippons

nous marchons

cheminons

«j’ai envie d’y retourner»

des fumées blanches

de nos lèvres

s’échappent

«malgré tout»

des mots

nonchalants

dans nos bouches

petites brumes

légères

des roses roses roses

sur mes épaules

bruine tropicale

la pomme a noirci

le temps passé

lune noire calcinée

il a deviné

«tu écrivais un roman ?»

il sait

malgré tout

voir en rose

pomme noire empoisonnée

recrachée

«je ne pars pas»

se revoir

se regarder

s’entendre

faille

défaille

soudain là

comme par magie

face à face

derrière nos sourires

tout près

mon beau papillon

rêve éveillé

réveillé



2 commentaires:

  1. chute? oui mais chute légère qui sent bon la douceur, il semble à te lire que ce soit bon de tomber, chuut...

    RépondreSupprimer
  2. Et voici l'éternelle histoire de l'homme et de la femme...Il a fallu qu'un papillon frôle ta joue, y dépose par hasard un peu de cette poudre d'or qui recouvre ses ailes, pour que la magie agisse.
    Métamorphose, résurrection, fragilité, le début d'un amour m'a toujours évoqué des oiseaux picorant dans une prairie... et surtout, surtout ne pas faire le moindre bruit, le moindre geste, sinon tous s'envolent.
    Très beau texte, la naissance rend léger

    RépondreSupprimer