mardi 31 janvier 2012

Entre les pavés

Je suis dehors entre les pavés.
En haut très loin les boutures de nuit brodent les collines.
Je marche entre les pavés.
Au fond de la place pointe l'église masse de pierre et de verre.
Entre les pavés le ciel est là.
Le ciel de la mémoire d'où sort une musique sans paroles, un chapelet de bonbons, une mosaïque de verroterie, un village jaune fuyant dans le caniveau.
Je suis dehors sur une petite place.
La grande ville avec les raffineries est déjà loin.
Entre les pavés expire ce qu'il reste de vie. Je rends à l'obscur de là-haut, du milieu des collines, le lien rouge qui rattachait au temps simple.
Moderne, le ciel est peint de nuit urbaine.

Je suis dehors. Écartelé entre des pavés. Sur une petite place. Je marche au centre. Démuni.

1 commentaire:

  1. clin d'oeil Ange-Gabrielle en retour ? beau beau... mais a-ton encore des pavés sur lesquels marcher, glisser?

    RépondreSupprimer