samedi 11 décembre 2010

Jeannine de Dallas et les madeleines

Dans le cocon de la Pinède Mercredi prochain.
Nous mangerons une Madeleine  faite par mes blanches mains.
Ce n'est pas le Carême, nous avons le droit Monsieur Proust nous contrariera pas Nous sommes dans le temps de l'avant Béatrice  c'est-à-dire dans l'attente.
Tout peut arriver

1 commentaire:

  1. Ma chère adorable petite jeannine! Si je pouvais avoir ta foi et ton optimisme! Tout peut arriver dis-tu dans l'Avant noël? Si je te disais que la seule chose dont je suis assurée c'est que celui qui m'est le plus cher va passer la nuit de noël avec une autre, puis-je alors être dans l'attente que l'Après sera meilleur que l'Avant? mais rassure toi, l'important c'est que mercredi je verse des larmes de joies sur tes madeleines proustiennes... pour fêter le temps perdu!

    RépondreSupprimer