mercredi 15 février 2012

nue et rien à déclarer

Amie Nuerrienne

Panse les plaies, recouds le plaid

Ne plaît pas, s'il vous plaît, après vous

je vous en prie

auriez vous un peu de sel?

non, rien

pas de complément, seulement l’objet

mauvais pour les reins

N’objecte pas d’être peut-être

Et n’y peut rien

pourtant des hêtres merveilleux

vus d'en haut

en couleur, en ivresse: ils sont si beaux

de do

Ions positifs, dit-on, se dégagent d’ici

allez avance !

Ame de côté et pas

sans charentaise ni pantoufle,

seule une bafouille

Seul le souffle, essoufflé cela va de soi

Trop facile ! redis cela, réécris!

Je de maux et sauce cognassiers

c'est vraiment mauve

et

dans la campagne, là,

en bas

eaux et mie

Sans bas

sol la si

Pourquoi se plaindre ?

pas de plainte ni de pinte, plinthe? peinte!

Cela peut continuer...

do ré

Cela ne sert à rien

Ne veut rien dire.

la si si si

(le violon grince et ne peut prononcer une autre note)

Silence silence

à la brise de... do...

Nuerrien.

6 commentaires:

  1. Amie Nuerrienne,

    Comme je suis heureuse de te connaître et de pouvoir lire tes beaux poèmes. Tu as peut-être perdu le COD mais tu as trouvé les Hêtres. Ecris, reécris, écris encore, j'en reçois beaucoup d'ions positifs

    RépondreSupprimer
  2. Moi aussi j'aime retrouver tes enfilades qui ne se défilent pas.

    RépondreSupprimer
  3. C'est beau très beau, et ça entraîne à suivre une (nov ?)langue, une musicale hachée de sons de mots plus (lam)beaux que nature ; alors pourquoi le choix de ce centrage de sapin de Noël ?

    RépondreSupprimer
  4. ah anonyme inconnu-e merci, immensément; la question du centrage... ben... "kinder" que je suis (comme disent mes enfants dans leurs moments d'humour et d'amour) je ne sais pas faire de mise en forme sur le blog et que chaque fois je galère à essayer de ne pas mettre double ligne entre les phrases par exemple (et bien sûr je n'y arrive pas), mettre une autre police et... ce n'est jamais celle que j'avais choisie, etc. etc. du pur casse-tête-pied pratique ! et mon rêve le plus fou serait d'être dans ce talent incroyable de pouvoir mettre en peinture, sculpture, broderie, dessin, en terre cuite ou crue, ces mots trop courts et qui restent engoncés dans leur pauvres lettrages.

    RépondreSupprimer
  5. pourquoi ne seraient-ils plus vrais sans mise en "beauté" ? c'est du rap ! c'est pas d'l'alex !
    Bien relou l'anonymous j'adorou.
    Jean François

    RépondreSupprimer