vendredi 17 février 2012

à point ou saignant ?

Je craquerais bien pour les abattis, doux comme de la soie dans le bas de ton dos

Aimerais que ton amourette vibre pour moi, moi seule, seulement,

alors je croquerais dans ta camaille

Ferais voler tes faucilles, rectrices et lancettes

Ton carré goûteux n’aurait d’équivalent que ton flanchet

Et ma macreuse viendrais frôler innocemment ta noix, ou ta sous-noix, , à moi de choisir ? ah... non... c’est difficile !

Anti-végétarienne je serais

Caressant la longe et le paleron

Gollotant puis aiguilletant avec mes doigts... oh non... chut... revenir aux battatis, abatittts, abattis ti troublés.

Oh on va pas en faire tout un boudin de cette histoire !

1 commentaire:

  1. Un régal, comme je craquerai, croquerai, golloterai, tu y es en plein dans ton projet "corps d'hommes"

    RépondreSupprimer