samedi 17 novembre 2012

origamis tankanés sur leur branche de fenouil

Etoiles dessus, étoiles dessous
le fenouil desséché
refleurit en oiseaux

Sec, creux, abandonné
Décoré décorant
Je ne sers à rien qu'à faire beau

Trônant humblement sur la table ovale,
exposé et penchant
Vous dardez vos regards acharnés sur mon rien

Chacun de vous s'interroge
"Que se disent les oiseaux ?"
Et moi je ne pipe mot

Ce n'est pas parce que l'on me tripote
Que je livre mes secrets
Je n'en ai pas

Quelle indélicatesse
Me regarder le cul !
Il n'y a même pas d'étiquette

Cette année encore
les grues ont refleuri
je trempe dans le vide

Mes branchies en étoiles
Ma tige tachetée
Je suis mort et je vis encore

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire