jeudi 19 novembre 2015

A bas les proverbes



 M'y frotter, moi j'aime ça, mais d'abord c'est qui « i grec » ? et de là à m'y piquer …
Un hérisson ? Un pinson ? Un garçon ? Un blouson ?
Pic et pique et colégram, am stram gram, bour et bour et ratatam.
Si je monte tout en haut du pic trouverai-je le hérisson ?
Entendrai-je le pinson ? Me cognerai-je à un garçon ? Devrai-je mettre un blouson ?
Je frotte une allumette, pas de piquants
Je frotte un meuble, c'est tout doux
Je frotte ma joue à la tienne, ah ! Tiens ça pique
« Tu chauffes » dirait la comptine
Je frotte ma brosse à cheveux, ma lime à ongles
Je frotte mes pieds nus sur le paillasson. Aïe, là ça pique sérieusement.
Tu frottes tes mains dans les orties
Il, elle, on frotte son nez dans la fourrure du chat
Nous frottons nos yeux quand nous n'en croyons pas nos oreilles
Vous vous frottez à de drôles de gens, pas étonnant que ça pique.
Ils, elles frottent deux pierres l'une contre l'autre, ça pique le nez mais l'étincelle ne jaillit pas.

La devise de Louis XII et de la ville de Nancy ne sera jamais mienne.
« Tu l'as bien cherché », « On récolte ce que l'on sème », « A trop s'approcher du feu, on se brûle », « Qui aime le danger en périra ». Je n'ai entendu que ça de tous mes éducateurs. A bas les proverbes, tous les proverbes incitant à la prudence et prévoyant déjà toutes les conséquences. Je leur préfère :
« Jette toi dans le feu et tu verras tes forces croître », « Qui ne se jette jamais à l'eau ne connaîtra jamais rien de la vie », « Jette ta chemise par-dessus les moulins et jouis de la vie », ou encore « Frotte toi à tous tes semblables »



2 commentaires:

  1. I Like et même : +++ (comme dirait Bipette)
    et que c'est drôle ! vive la vie !

    RépondreSupprimer
  2. I Like et même : +++ (comme dirait Bipette)
    et que c'est drôle ! vive la vie !

    RépondreSupprimer