jeudi 5 novembre 2015

La lumière dans le couloir...7



Aux abords du miroir qui ne reflète plus que la mémoire d'un passage furtif s'évaporant entre le regard, qui a soigneusement évité de se rencontrer et la lumière qui scintille encore, comme les bords d'une plaie ayant du mal à se refermer, il y a dans cet espace étroit - car un couloir est toujours un espace resserré et sombre - une forme de terrier où il ferait bon se calfeutrer pour gratter un peu ces semences inutiles qui prennent naissance là, dans les recoins de ce couloir où l'on ne voit presque rien sinon la cartographie étudiée des toiles d'araignées où s'égare mon regard flou à le recherche de proies.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire