jeudi 15 février 2018

Cartographie/ 8








Pour ce travail, immergeons-nous dans un livre de Edgar Lee Masters "Spoon River" paru en 1915. Arpentons les allées d'un cimetière et écoutons ce que les morts de Spoon River veulent bien nous confier.



Margaret Fuller Slack
J’aurais pu être aussi célèbre que George Eliot
sans ce fâcheux destin.
Regardez ma photographie, prise par Penniwit,
le menton posé sur la main, les yeux profonds —
gris également, errant vers le lointain.
Mais il y avait le sempiternel problème :
le célibat ? le mariage ? le libertinage ?
Puis John Slack, le riche pharmacien, m’a courtisée,
me faisant miroiter la liberté d’écrire mon roman,
alors je l’ai épousé et j’ai eu huit enfants,
sans avoir le temps d’écrire.
Pour moi c’en fut terminé, de toute façon,
quand je me suis percé la main avec cette aiguille
en lavant les affaires du bébé,
et je suis morte du tétanos ironique fin.
Entendez-moi, âmes ambitieuses,
le sexe est la malédiction de la vie !


La traduction est ici celle réalisée par le collectif du Général Instin aux éditions Le Nouvel Attila.



Consignes d'écriture:
réutiliser les 4 personnages issus du passé choisis dans la dernière séance et  les faire s'exprimer à la manière de Edgar Lee Masters:
- 4 fragments avec nom et prénom au début, puis chacun se libère de quelque chose à dire.
-  Les longueurs de textes peuvent être variables selon chaque personnage ; essayer de présenter comme l'auteur ( comme un poème, en allant à la ligne).
-  Imaginez-vous dans le cimetière d'un village de votre carte (ou allez-y!!!!), vous déambulez parmi les allées et des voix s'élèvent que vous prenez en note.
-  Le premier objectif est de faire parler vos 4 personnages du passé et le second c'est d'étendre à d'autres ( comme les collections de pierres ou d'arbres que vous pouvez aussi continuer....!!!). On peut les mettre sur le blog un par un afin de prolonger les plaisirs...
Amusez-vous bien!



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire