mardi 30 novembre 2010

Encore des dos

En écho au très beau texte de Lìn sur les dos, voici ce que nous offre le blog d'E Chevillard "L'autofictif" aujourd'hui :
"Nous passons beaucoup de temps devant l'ordinateur, en conséquence de quoi notre dos -qui ne se caractérise déjà pas par son ouverture et sa curiosité- devient de plus en plus stupide, et non moins obtus pour tout dire que celui de l'écran"

1 commentaire:

  1. Merci Ange-Gabrielle ! mais je ne suis d'accord avec l'attaque de plein dos de E. Chevillard.
    Exemple du 9ème et dernier dos : il marche le long de l’eau, marche en « canard » et chantonnant. Et la main gauche touche la fesse gauche, la main droite tripote la fesse droite ; dos âgé, blanchi par la déteinte du temps, un peu courbé, tête droite ; et la main droite gratte l’épaule gauche, et la main gauche caresse vigoureusement la tempe droite ; rencontre d’une dame du même âge : le dos du monsieur blanchi s’arrête, répond ; puis reprend sa cadence : et la main gauche grattant la fesse gauche, tout de suite après la main droite chatouille la fesse droite, puis la main droite effleure l’avant bras gauche, et la main gauche touche l’épaule droite ; autre rencontre, une autre dame du même âge : le dos s’arrête à nouveau, répond, reprend sa déambulation : main droite, fesse gauche, main gauche fesse droite... regarde à droite, hésite, puis se dirige vers un emplacement, et la main gauche sur l’épaule droite, et la main....

    RépondreSupprimer