lundi 22 novembre 2010

Kaléidoscope ... suite



De minuscules étoiles de neige recouvrent maintenant toute la surface. Je reste totalement immobile, figée dans cette lente, dense, compacte, dégringolade blanche. Le très léger son des cristaux emplit ce que j'avais, au premier abord, pris pour du silence, d'un très doux chuchotis. Sans cesse, la couche s'épaissit suivant les aspérités du socle ; peu à peu, creux et bosses s'accentuent, brillent ou s'emplissent d'ombres bleutées. Cette neige et sa lenteur semble ne jamais vouloir s'arrêter, une neige sans froid, épaississant le silence, le froissant. J'assiste incrédule à cette interminable chute floconneuse, absorbée par son murmure tranquille et monotone. Cet univers, effrayant de l'extérieur et dans lequel j'avais pénétré par mégarde, s'est transformé en une immensité vierge de toute trace, immobile et apaisante. C'est toujours au beau milieu de l'hiver, dans la blancheur de la neige, me dis-je, que la princesse perd trois gouttelettes de sang rouge et que, selon son souhait, l'ange-enfant naît aussi blanc que la neige, aussi rouge que le sang. Mais, que vient bousculer ce brusque coup de vent, vent de sable, chaud, balayant tout sur son passage, crinière volante, immense chevelure dorée qui ondule en vagues et boucles, queue de comète échevelée, éclairée de l'intérieur, crissante ? Je sens mon corps traversé par sa chaleur et déporté par le mouvement qui m'entraîne sur la gauche. Je perds l'équilibre et m'adosse à la paroi de verre.

La couche de neige imperturbable – neige sans froid, neige qui enferme la mort - continue d'augmenter et malgré mon brusque déplacement, à rester vierge.

2 commentaires:

  1. Commentaire de Jeannine
    "Il est né l'ange enfant je l'ai rencontré, il a grandi sans vice, il a toujours essayé d'aimer ses ailes, il a perdu car sur terre il ne peut pas voler"

    RépondreSupprimer
  2. voilà, ici c'est le dessin animation, personnage tout petit dans la boule... comment dire ? il se donne vraiment à dessiner et à animer (puis à aller voir au cinéma!)

    RépondreSupprimer