jeudi 18 novembre 2010

Sensations tactiles d'après photos 3 et 4 (II)

Yeux bandés / massage F.
J’imagine la transparence d’une beauté traversée par le bleu pâle des veines, je sens le spasme ocre qui ouvre ma main, fleur de neige sous doigts frais. Glissade soulevée par la sueur, j’entends le désir des seins. Attente. Frôlement des cheveux que je sais blonds et foncés. Les poils se soulèvent sur le duvet des bras. Longs et clairs ils contrastent avec la chevelure érogène foncée et courte, du dessous des bras, entrelacée et piquante, du pubis rasé. Caresse lisse des cuisses rebondies, muscles qui se tendent, d’un coup sec. Peau frissonnante. Genoux légèrement calleux. J’imagine son sourire sous l’effet de la chatouille ; mouvements des orteils. Vif retournement. Plat ventre. La main remonte maintenant sur la frêle cheville. Contraste avec les mollets, toniques comme s’ils amorçaient un bond. Frissons sur les fesses, cellulites creusant des bosses molles, l’image du flan n’est pas de trop. Je souris. Elle n’aimerait pas. Oh pas du tout. Je passe vite sur les hanches je malaxe, détente, soupirs. Revenir au sacrum. Zone sacrée et sensuelle, elle aime. J’insiste. Puis, lentement, remonter, remonter, vertèbre par vertèbre, sans oublier les masses enveloppantes et protectrices sur les côtés. Mon corps est tendu lui aussi. Ma main se fait pressante. Adoucir, alléger. Respirer. Attention le danger arrive. Se concentrer sur les épaules, passer les mains sur les bords des omoplates, frôler les seins, comme par inattention. Revenir sur les épaules. La nuque. Glisser les doigts dans la chevelure, tendrement puis fermement ; fermeté qui dit le désir. Sans insister. Les yeux écoutent, les doigts entendent.

2 commentaires:

  1. Troublant car on ne sait pas si le genre(F/H)de la personne massante et écrivante influe sur le/la massée, est-ce un F qui masse un H ou un H qui masse un H ou bien si on s'en moque complètement parce que dans tous les cas, j'aimerais bien être sous ces doigts-là qui entendent si bien. Mais attendent-ils ce qu'ils perçoivent ou entendent-ils ce qu'ils aimeraient percevoir ? En tous cas le genre de titre de "post" qui va nous apporter pas mal de visites !!!

    RépondreSupprimer
  2. Toute la sensualité d'un massage dans la syncope de tes phrases, de tes mots qui glissent de virgules en virgules, de points en points;

    RépondreSupprimer