lundi 26 février 2018

Paroles d'en dessous/ 2

 Eugénie P.

Ah ma tombe est bien placée
juste face à l’église là-haut
c’est pour pas que j’oublie le coup de foudre
mais pas celui que vous croyez
c’est la foudre, la vraie
qui est tombée sur l’église et
qui m’a donné cette patte folle
que j’ai trainée toute ma vie
finis les bals à Valprivas
j’ai vécu 91 ans quand même
mais sans hommes sans enfants
j’ai connu le travail à la ferme
j’aimais pas trop ça
je voulais partir comme mes soeurs
alors la manufacture d’armes en 1918
et tchac deux doigts en moins
toute bancale j’étais
après j’ai travaillé dans une distillerie
je collais les étiquettes des bouteilles
quand y avait de la casse
on récupérait ce qu’on pouvait
c’était toujours ça
une vie de pas grand chose
en somme et à la fin
y avait aussi les jeudis
quand S. m’emmenait dans le quartier
et qu’on mangeait un chou à la crème
après çà a été La Charité
une chambre à 4 lits
j’leur en ai fait voir
ils râlaient à cause du saucisson
dans la table de nuit
ils avaient qu’à m’en donner à midi
alors si je grommelais
j’avais bien le droit quand même
j’avais plus que ça







2 commentaires:

  1. trop bien ! le coup du saucisson dans la table de nuit, je vais m'y mettre, je suis sûre que c'est bon contre le mal de tête de 4 heures. genre le petit 4 heures (mais du matin). Sinon, je me demande bien pourquoi tu mets des ç"à", ou je déplafonne complètement ? (un manque ou un surplus de saucisson sans doute !)

    RépondreSupprimer
  2. Je fais cette faute avec application depuis longtemps! J'ai corrigé , merci!

    RépondreSupprimer