jeudi 25 janvier 2018

Passé présent futur en 3 phrases #1

Passé #1
Une petite fille assise sur une pierre, s’endort en comptant les moutons qu’elle garde dans le prè de La Fagette. Elle tombe. Se réveille en hurlant piquée par les orties.
Passé # 2
Un jeune bûcheron, juché sur son tracteur s’en va livrer du bois chez les villageois de Rossignol. Soudain on tire. Il s’écroule tout percé.
Passé #3
L'employé de mairie de St Martin de Fugères écrit pour la 3ème fois dans son registre du mois de janvier 1868 : "Décès". 3 membres d’une même famille. 1 jeune fille de 12 ans le 6, 1 petite fille de 9 ans le 11, leur père de 43 ans le 13.
Passé #4
Au bal de Bains, un ivrogne cogne sur un autre ivrogne, se disputant la même jeune fille. Le vainqueur est envoyé au bagne. Le vaincu au cimetière.

Présent #1
Une femme à sa fenêtre. Elle regarde tomber la neige. Il ne viendra pas ce soir.
Présent #2
Le facteur de St Christophe apporte la lettre recommandée tant attendue. Il frappe à la porte à plusieurs reprises. Personne n’ouvre.
Présent #3
A Cussac, un homme à la cinquantaine crapoteuse tire ses dernières cartouches. Si son plan n’aboutit pas, il est décidé à en finir. Personne ne le regrettera.
Présent #4
Il se passe toujours quelque chose du côté du Champinet. L’opposant le plus farouche à l’extension de la carrière de Mussic a décidé de passer à la vitesse supérieure. Il paufine.

Futur #1
Une cousine éloignée resurgit de derrière une branche oubliée. Elle réclame sa part d’héritage. Elle est ravagée par la vengeance.
Futur #2
Le volcan éteint du Mont Bar décide de se réveiller. Jets de lave et de pierres. Il y a ceux qui applaudissent au spectacle et ceux qui sont punis pour habiter trop près.
Futur #3
Un migrant Syrien de 10 ans vit son premier printemps dans sa famille adoptive de Laussone. Il aime cette campagne calme mais il a peur des vaches. Il décide de faire face.
Futur #4
La nouvelle mairesse du Cayres, issue du 1er mouvement En Marche de 2017, soutient coûte que coûte le projet d’implantation du parc Axtérix Macron Lacustre sur le site classé Neo-Seveso du Lac du Bouchet. L’opposition préférerait soit un Silex and the City 2.0., soit la construction d’une Mecque géante.  Les zadistes ont regagné leurs gondoles dans le calme.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire